L’entropie ou la loi du bonhomme de neige

Voici une grande découverte scientifique qui a révolutionné de nombreux domaines des sciences. Bien connue des physiciens et des biologistes, la loi de l’Entropie a également révolutionné les sciences humaines … et jusqu’à la métaphysique !

entropie-vf
La loi de l’Entropie : tout tend vers la poussière, la dispersion

Ce principe s’appelle la loi de l’Entropie ou « second principe de la thermodynamique ».

Cette loi a été découverte par Carnot et formulée ensuite par Clausius en 1850. Une autre façon de le dire :

Tout s’use ! Machines, objets, plantes, animaux, humains…

Ces planches sont extraites de la BD LES INDICES PENSABLES et je remercie son auteur Brunor d’avoir accepté gracieusement la publication de ces extraits. Voir son oeuvre ici : www.brunor.fr

Lutter contre l'entropie...
Lutter contre l’entropie…c’est maintenir une structure, un ordre, une composition

Cette loi s’applique aussi aux interactions humaines :

Ce qui maintient la structure d’une relation humaine, c’est l’information que les protagonistes s’échangent continuellement. 

Et donc si je veux assouplir une relation humaine insatisfaisante  – qui serait par exemple rigide – la question qui se pose est : quels sont les messages qu’elle reçoit régulièrement et qui lui donnent l’information de se maintenir comme cela. Changer l’information échangée, modifier les messages, voire arrêter certains messages s’ils sont bloquants : voilà qui redonne de la dispersion, et fait évoluer la relation !!

Le premier pas est alors d’identifier les messages échangés : parfois ce n’est pas si simple !

Ah au fait, ceci est valable pour les messages échangés entre moi et moi !! Par exemple, quand je me dis quelque chose du style : « je vais pas y arriver », « j’aurai dû faire ça »… et bien je m’envoie des drôles de messages, plutôt rigides, voire bien coinçants (J’imagine la tête du bonhomme de neige qui recevrait ça continuellement 😉 ) Alors si je veux assouplir la relation avec moi-même – Heu oui, ça fait bizarre à dire ! … Et si je me dis plutôt : « Yes you can », « laisse toi inspirer, et tu apprendras quelque chose » ça change la relation avec moi, non ?

Et vous, ça vous inspire quoi comme message ?

Une pensée sur “L’entropie ou la loi du bonhomme de neige

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *